Annick Schadeck

Luxembourgeoise née en 1989, Annick Schadeck découvre la danse classique et jazz au conservatoire de musique de la ville de Luxembourg. Elle poursuit sa formation à Dresde à la Palucca Schule (DE) pour ensuite rejoindre le corps de ballet du Semper Oper Dresden sous la direction de Aaron S. Watkin (CA). Elle y apparait dans plusieurs pièces du répertoire classique. Après cette année de formation, elle rejoint les Ballets Jazz de Montréal où, sous la direction de Louis Robitaille (CA), elle se produit dans des pièces de Mauro Bigonzetti (IT) et Aszure Barton (CA) entre autres. Avec cette compagnie, elle part en tournée sur plusieurs continents. Enrique Gasa Valga (ES) l’engage ensuite au Landestheater Innsbruck (AU), elle danse dans des pièces d’Angel Rodriguez (PR) et de Stefan Thoss (DE).

Animée par une curiosité permanente pour l’art chorégraphique, elle poursuit son parcours en dansant à San Francisco avec la Zhukov Dance Theatre pour une création de Yuri Zhukov (RU). Cette même année, elle est engagée au Ballet Preljocaj pour y danser dans Les Nuits présentée en France et au Kazakstan. En 2013, elle reçoit le Prix ING au Luxembourg pour jeunes artistes. Elle crée deux pièces en collaboration avec l’artiste plasticienne Michèle Tonteling, D’Steck (2015) et Particles (2016). En 2018, elle participe au programme « Les Emergences » du TROIS C-L et crée la pièce Continuous file .

En 2019 elle est reçoit la bourse FOCUNA et entame un projet de recherche intitulé Locker Ruf dans les Uferstudios für zeitgenössischen Tanz Berlin en collaboration avec l’écrivain Luc Spada. Depuis, elle continue de développer son propre langage chorégraphique et de même de collaborer en tant que soliste avec le Donlon Dance Collective.

Photo © Nicolas Le Forestier