FR | EN

Artistes / Chorégraphes

Annick Schadeck

Annick Schadeck Luxembourgeoise née en 1989, Annick Schadeck découvre la danse classique et jazz au conservatoire de musique de la ville de Luxembourg. Elle poursuit sa formation à Dresde à la Palucca Schule (DE) pour ensuite rejoindre le corps de ballet du Semper Oper Dresden sous la direction de Aaron S. Watkin (CA). Elle y apparait dans plusieurs pièces du répertoire classique. Après cette année de formation, elle rejoint les Ballets Jazz de Montréal où, sous la direction de Louis Robitaille (CA), elle se produit dans des pièces de Mauro Bigonzetti (IT) et Aszure Barton (CA) entre autres. Avec cette compagnie, elle part en tournée sur plusieurs continents. Enrique Gasa Valga (ES) l’engage ensuite au Landestheater Innsbruck (AU), elle danse dans des pièces d’Angel Rodriguez (PR) et de Stefan Thoss (DE).

Animé par une curiosité sans borne pour l’art chorégraphique, Annick Schadeck poursuit son parcours sur la scène indépendante. À San Francisco, elle danse avec la Zhukov Dance Compagnie pour une création de Yuri Zhukov (RU). De retour en Europe, elle travaille avec le GMballet avec Giorgio Mancini (IT) pour une création Palazzo Strozzi à Florence. En cette même année, elle est engagée au Ballet Preljocaj (FR/KZ) pour y danser dans Les Nuits, pièce diffusée en France et au Kazakstan. En 2013, elle reçoit le prix ING au Luxembourg pour la jeune création.

En 2015, en collaboration avec Michèle Tonteling (DE), elle crée sa première pièce intitulée D’Steck avec le soutien du TROIS C-L et du Service National de la Jeunesse au Luxembourg. Cette collaboration s’est poursuivi en 2016 avec la création d’un solo intitulée Particles. De 2014 jusqu’à ce jour, Annick Schadeck partage son temps de travail entre Berlin, Paris et Luxembourg en collaborant avec plusieurs chorégraphes dont Blanca Li (ES), Patrick King (US) et Giorgio Mancini (IT) sur divers projets.

Annick Schadeck a créé la pièce Continuous file dans le cadre du 5ème volume du programme « Les Emergences » en 2018.

Plus d’informations :
D’Steck (2015)

www.annickschadeck.com

Photo © Nicolas Le Forestier