FR | EN

FOCUS

FOCUS | Léa Tirabasso au Tipperary Dance Platform 2020

 

TIPPERARY DANCE PLATFORM TDP’20 Festival – IRLANDE

 

8 octobre @ TROIS C-L avec Léa Tirabasso

 

8 lieux, 9 artistes mentors et 50 danseurs et danseuses professionnel.le.s connecté.e.s à travers l’Europe pour un laboratoire d’un nouveau genre. 

Depuis 2011, le festival TDP’ (Tipperary Dance Platform) en Irlande propose des laboratoires et des programmes de masterclasses menés par des artistes internationaux invités, et à destination des professionnel.le.s du secteur en Irlande.

Cette année, le laboratoire prendra une forme inédite :  un espace international pour explorer et rechercher, mais sans se déplacer. Une nouvelle manière de travailler ensemble : 8 salles de danse à travers l’Europe, 9 mentors et 8 groupes de danseur.euse.s professionnel.le.s, tous connectés via la technologie. Les artistes interagissent physiquement dans le studio et virtuellement avec les autres groupes connectés dans d’autres pays. On land and online : sur place et en ligne à la fois. Minimisant les risques et les déplacements tout en maximisant les interactions: voici la ligne directrice du LAB, un laboratoire d’exploration international qui rassemble pas moins de 50 artistes dans 4 pays différents.

 

Le TROIS C-L s’est joint au projet en 2020 et accueillera le LAB durant une journée à la Banannefabrik, avec la chorégraphe Léa Tirabasso, et un groupe de 6 danseurs et danseuses professionnel.le.s du Luxembourg. Toutes et tous seront connecté.e.s avec l’Irlande pour ce laboratoire inédit le 8 octobre 2020, de 11:00 à 18:30.

 

>>> Si vous êtes danseuse ou danseur professionel.le au Luxembourg et que vous intéressé.e par le projet, vous pouvez écrire à Coraline : c.garnero(a)danse.lu.

 

 

Interview avec Léa Tirabasso

 
 
Parle nous un peu du projet…
 
« Les LAB du TDP se déroulent chaque année en Ireland autour des spectacles et autres activités du festival. Cette année, crise sanitaire oblige, le LAB se voit transformé. Je pense que cette crise nous impose et nous permet, de trouver des solutions créatives et originales à l’impossibilité de l’être ensemble. En ce sens, le LAB, comme je le comprends et l’appréhende, est une exploration lui-même afin de collaborer à travers les frontières et les pratiques. Le 8 Octobre, nous allons travailler ensemble avec Rita Marcalo et Philip Connaughton pour mener une journée d’expérimentations chorégraphiques. Pour l’instant nous imaginons un sytème de « passation » de thèmes et d’idées en direct via Zoom, le but étant de partager, explorer et prolonger la recherche sur la journée, et de lier nos trois sessions en se guidant mutuellement par le mouvement. Tout ça est encore en cours d’élaboration. »
 
 
Comment as-tu été contactée pour participer à la Tipperary Dance Platform 2020 ?
 
« Tout au long du confinement, j’ai participé avec d’autres artistes, producteurs et programmateurs, à des discussions hebdomadaires au sujet de l’état de la danse, organisées par Aerowaves. C’est par ce biais que j’ai rencontré Jazmin Chiodi, Directrice de Tipperary Dance Platform. »
 
 
Qu’est-ce qui t’a attirée dans ce nouveau projet ?
 
« La collaboration malgré l’éloignement physique ; le travail de rapprochement des pratiques, des individus, des participants ; l’exploration au centre du projet, et ce, sans résultat autre que de creuser, tester, s’essayer à. »
 
 
Comment s’est organisé le travail avec les autres mentors ?
 
« Penser la journée est la première étape de notre collaboration ! Nous avons eu une première réunion pour discuter du déroulement de la journée. Tout est à écrire. Nous avons élaboré une première idée de structure. Il nous faut maintenant se poser les questions logistiques et techniques. »
 
 
Penses-tu que ce format connecté et collaboratif est amené à être utilisé davantage à l’avenir ?
 
« Je souhaite qu’il le soit ! Il permet de maintenir une curiosité physique et artistique, de tester différentes pratiques et de découvrir de nouveaux artistes. Il permet également d’éviter les voyages compliqués en ce moment et s’avère être écologique puisqu’il se concentre sur la scène locale… 
Je pense qu’il est définitivement une réponse à la soif de découverte qui caractérise le milieu de la danse, à l’urgence écologique que nous connaissons, et aux règles et protocoles sanitaires concernant le virus. »

 

Tipperary Dance Platform en Irlande et le TROIS C-L souhaitent poursuivre cette collaboration en 2021 pour la prochaine édition du festival.

 

 

Plus d’informations sur Tipperary Dance Platform et le LAB ICI

Plus d’informations à propos de Léa Tirabasso ICI

 

 

© Elsa Petit