FR | EN

3 DU TROIS

OCTOBRE 2020

Les imprévisibles

 

 

••• RÉSERVATION OBLIGATOIRE •••

NET OUNI MENG MASK ! MASQUE OBLIGATOIRE ! MANDATORY MASK !
>>> Afin de garantir votre sécurité, nous sommes dans l’obligation de vous accueillir avec un masque que vous devrez garder pendant la totalité des représentations.

 

Ces prochains 3 DU TROIS seront marqués par l’imprévisibilité et les programmes de dernière minute. Tout peut changer, se créer, s’ajouter, s’ôter, se transformer pendant cette période. Tel un laboratoire de recherche, le 3 DU TROIS va reprendre sa forme initiale : mettre en avant le fruit des résidences passées au TROIS C-L. Ci-dessous, vous trouverez donc un aperçu des univers des chorégraphes qui passeront du temps dans nos studios !

Quelles formes, quelles descriptions, quels titres viendront ponctuer cet événement ? Nul ne le saura en avance ! Laissez-vous guider et surprendre par une programmation qui se dévoilera au fil du temps… ou même, le soir même de votre venue !

 

Samedi 3 octobre 2020, 19h

 

How many angels can dance on the head of a pin? de Moritz Ostruschnjak
 Raum de William Cardoso

Daily feeling de Remy Pagard

 

A noter : la rediffusion sur grand écran d’une sélection des créations du concours DANCE FROM HOME!

 

HOW MANY ANGELS CAN DANCE ON THE HEAD OF A PIN ? — Moritz Ostruschnjak

 

  Sortie de résidence

Dans ses œuvres, le chorégraphe allemand Moritz Ostruschnjak s’attarde sur les transformations des expériences physiques et sociales à l’époque de la numérisation et de la virtualisation. Ses pièces sont des espaces constitués d’hyperliens qui utilisent la machinerie médiatique du 21e siècle comme motif et comme archive, reflétant ainsi les processus sociaux. Suivant le principe du pick & mix et du cut & paste, des éléments et des connexions très hétérogènes forment le récit d’une réalité dans laquelle les frontières entre la politique, le divertissement et le populisme deviennent de plus en plus indistinctes.

En tant que membre actif de la scène du graffiti, Moritz Ostruschnjak a développé un intérêt pour la danse contemporaine par le biais du breakdance. Il a étudié à Iwanson International à Munich et a complété sa formation avec Maurice Béjart à Lausanne. Par la suite, il a travaillé comme danseur dans son pays et à l’étranger. Il travaille comme chorégraphe indépendant à Munich depuis 2013 et a créé le solo Island of Only Oneland et les pièces d’ensemble Text Neck, BOIDS, UNSTERN et AUTOPLAY. Ses pièces ont été présentées au Tanzwerkstatt Europa et au RODEO – Münchner Tanz- und Theaterfestival. UNSTERN a été sélectionnée pour la Tanzplattform Deutschland 2020. Il a également créé des œuvres pour différents théâtres en Allemagne. En janvier 2021, sa nouvelle production How many angels can dance on the head of a pin? (titre provisoire) sera présentée en première à Munich.

 

RAUM — William Cardoso

 

  Sortie de résidence

Le chorégraphe luxembourgeois William Cardoso a une approche artistique se basant sur des sujets élémentaires tels que la vie, le monde, la culture, la nuit, l’autre. Quels sont les impacts émotionnels que ces aspects peuvent avoir sur le corps du danseur ? Influencé par les vibrations et les énergies, le chorégraphe cherche à comprendre comment déplacer le corps dans l’espace en changeant constamment de dynamique et de qualité. 

Étirer, répéter, épuiser,.. aller haut delà de ses limites physiques pour atteindre une vraie urgence dans les corps. Lâcher l’intellect pour faire confiance à son instinct physique. Le travail du chorégraphe part toujours d’une improvisation guidée afin d’arriver à une structure bien écrite : « Je ne cherche pas à créer un mouvement, je veux juste m’amuser avec celui-ci. »

Avec Raum – dont la première sera présentée au TROIS C-L début janvier 2021 – William Cardoso nous immerge dans le monde du sommeil. Pendant que les corps trouvent leur fatigue naturelle, les cerveaux se déconnectent de leur physique et se réveillent. Faisant face à nos démons et à nos désirs, nous voyageons dans l’espace à la recherche de réponses. Un cri se forme au plus profond de l’estomac sans jamais voir le jour. Est-ce cela la vraie réalité ?

 

Chorégraphie : William Cardoso⎪Danseurs : William Cardoso et Cheyenne Vallejo⎪Musique et composition : Guillaume Jullien

 

 

DAILY FEELING — Rémy Pagard

 

  Version live du lauréat du Prix du Public — Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte pour le concours DANCE FROM HOME!

Née de sa propre expérience du confinement et nourrie par les émotions de l’œuvre de Sandrine Le Corner ; une toile sur carton représentant un œil dont les larmes ruisselantes sont effacées par un laveur de tristesse ; la chorégraphie de Remy nous immerge dans le quotidien singulier d’un danseur confiné. 

C’est donc dans un environnement clos, dans le cadre symbolique de la porte, point de passage infranchissable, qu’il nous délivre ce message :

« Chaque jour une émotion
Chaque jour un défi à relever, un rêve à réaliser
Liberté »

 

Chorégraphie : Rémy Pagard | Performance : Rémy Pagard, Caroline Glesener, Léa Puffet, Clara Lambert

 

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

NET OUNI MENG MASK ! MASQUE OBLIGATOIRE ! MANDATORY MASK ! >>> Afin de garantir votre sécurité, nous sommes dans l’obligation de vous accueillir avec un masque que vous devrez garder pendant la totalité des représentations.

 

▸ Afin de pouvoir vous garantir une place pour ces événements mensuels, les 3 DU TROIS sont désormais sur réservation obligatoire payante. Inscrivez-vous en cliquant ici !


Date : 03.10.2020
Horaires : 19h (ouverture des portes à 18h30)
Lieu : Banannefabrik
12, rue du Puits
L-2355 Luxembourg-Bonnevoie

Evénement Facebook  ICI

Tarif unique : 7€
1,50€ — Kulturpass

>>>> Tickets  ICI <<<<

 

Un projet du :  TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois
Avec le soutien financier du : Ministère de la Culture, Ville de Luxembourg