3 DU TROIS AVRIL | Édition spéciale


••• RÉSERVATION OBLIGATOIRE •••

NET OUNI MENG MASK ! MASQUE OBLIGATOIRE ! MANDATORY MASK !
>>> Afin de garantir votre sécurité, nous sommes dans l’obligation de vous accueillir avec un masque que vous devrez garder pendant la totalité des représentations.

Lors de votre prochain rendez-vous avec la danse :

Vibrez au rythme des battements avec BEAT, I just wish to feel you de Collective Dope – Jenna Jalonen, une pièce labellisée Aerowaves Twenty20 et expérimentez les réalités imaginaires autour des croyances avec CREDERE, une recherche de Giovanni Zazzera. TENDER ABSENCE, une collection de six courts-métrages d’Isaiah Wilson, viendra parfaire votre soirée.


Samedi 3 avril 2021, 19h

DANSE
BEAT, I JUST WISH TO FEEL YOU de Collective Dope – Jenna Jalonen (pièce labellisée Aerowaves Twenty20)
→ CREDERE de Giovanni Zazzera

INSTALLATIONS
TENDER ABSENCE, Isaiah Wilson
→ Sortie de collection du TROIS C-L #2

Réservez vos tickets en cliquant ICI !


BEAT, I JUST WISH TO FEEL YOU — Collective Dope – Jenna Jalonen

☞  Pièce labellisée Aerowaves Twenty20

Tout prend vie grâce aux ondes d’énergie. Ces vibrations créent les rythmes qui nous animent et qui font battre notre cœur. Nous partageons le même rythme, la même impulsion, nous sommes connecté.e.s par le mouvement et par le toucher. Mais que se passe-t-il lorsque ce « battement » disparaît ?

Voici Jenna et Jonas. Ils vivent dans le monde accéléré des médias sociaux avec la possibilité de communiquer instantanément par messagerie et de swiper de gauche à droite. Ces formes de communication nous font nous sentir profondément liés aux autres, alors que nous ratons les rencontres, les poignées de main, les étreintes ainsi que les mouvements qui expriment nos sentiments instinctifs et nos réactions physiques.

Une danseuse contemporaine et un breakdance-boy. Tous deux physiquement entraînés à maîtriser des techniques et à contrôler leur corps. Ensemble, ils décodent le corps habile et discipliné en une nouvelle façon de bouger pour créer de nouvelles associations. L’actif et le passif. Le manipulateur et le manipulé. « Le corps vivant » et « le corps mort ».

L’artiste sonore Adrian Newgent les rejoint sur scène, composant, en direct, un paysage sonore en dialogue avec les danseurs. Le résultat est un duo à propos des relations humaines, incroyablement physique, brut, tout en restant intime et émouvant.

Créateurs, danseurs : Jenna Jalonen, Jonas Garrido Verwerft | Musique live : Adrian Newgent | Lumière : Miklós Mervel | Assistants de productions : Janka Vámos, Jeroen Lissens | Manager de tournée : György Ujvári-Pintér | Production : Straatrijk | Co-production : Collective Dope, Workshop Foundation | Soutiens : STUK House for Dance, Image & Sound, Life Long Burning, Ultima Vez, Stad Leuven, SÍN Arts Centre, Eva Duda Dance Company / Movein Studio, Cirk la Putyika / Jatka78, EMMI, Trafo House of Contemporary Arts | Concept et direction : Jenna Jalonen


CREDERE — Giovanni Zazzera

☞  Sortie de résidence

« Il y a bien pire que de ne croire qu’à ce que l’on voit, c’est de ne voir que ce que l’on croit ! »

CREDERE est un nouveau projet de création basé sur l’exploration des états humains de croyances, qui guident les convictions de chacun et font naître des fictions issues de nos réalités imaginaires.

A partir de cette proposition, il s’agit d’explorer des états tourbillonnants des vertiges du doute aux convictions totales, qui par ces corps, se contaminent et se propagent pour rendre l’invisible visible.

Chorégraphe du corps et du mouvement, Giovanni Zazzera (IT/LU) se forme au Conservatoire du Luxembourg et y décroche son Diplôme supérieur. Il poursuit sa formation au Brésil et approfondit des expériences à l’étranger ou il sera sollicité à travailler pour de diverses compagnies. Depuis 2010 il se produit régulièrement sur la scène, travaillant pour de divers projets et compagnies et en 2013 il se voit décerner le Prix de Danse du Luxembourg pour ses multiples engagements. Actif en tant que chorégraphe, il crée depuis plusieurs années ses propres pièces telles que Until you fall, Flowers grow even in the sand ou encore Quand le silence parle. A travers sa compagnie Z Art, Giovanni travaille sur de nouveaux projets comme, CREDERE, Choreochroma et Out of Range, de nouvelles créations ancrées par d’étroites collaborations et de nouvelles rencontres artistiques. Giovanni Zazzera, dans son travail, met en récit le langage des corps, dessinant l’espace qui l’entoure pour réinventer des paysages chorégraphiques issues de l’imaginaire.


Chorégraphie : Giovanni Zazzera en collaboration avec les danseurs | Danseurs / interprètes : Enora Gemin, Alexandre Lipaux, Stefane Meseguer Alves | Photos : Laurent Schneider & Bohumil Kostohryz | Production : Compagnie Z Art (Z Art asbl) | Co-production : La barcarolle EPCC – Centre Culturel Balavoine | Avec la collaboration de Delphine Bardot et Pierrick Grobéty | Soutien : TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois, Koplabunz asbl, Centre Culturel Régional Aalt Stadhaus Differdange


TENDER ABSENCE — Isaiah Wilson

☞  Exposition

Cette œuvre est une collection de six courtes vidéos indépendantes. Chaque pièce traduit un état différent que l’artiste a vécu en isolement au début de la pandémie. En utilisant un seul appareil photo et l’artiste en tant que sujet, Isaiah Wilson a souhaité retranscrire la solitude et la nostalgie du toucher qu’il a pu éprouver. Il a joué avec l’intimité en améliorant son corps par cadrage sélectif, et a également créé en partie les paysages sonores et les thèmes pour donner le ton à chaque court-métrage. Utiliser tout le potentiel de la danse, de la cinématographie et du son lui a permis de constuire un monde cohérent dans lequel il a pu articuler son histoire avec plus de précision.

AVERTISSEMENT – Le contenu de certaines vidéos peut heurter la sensibilité du spectateur

Isaiah Wilson est un artiste interdisciplinaire du Luxembourg. Il a étudié les arts plastiques au Lycée des Arts et Métiers (LU) et a continué ses études à l’université des arts du spectacles à Codarts Rotterdam (NL) où il a développé ses compétence en tant que danseur. Dans le cadre de ce programme, il a effectué un stage à ICK Amsterdam. Il travaille actuellement en tant que directeur artistique et directeur de la photographie dans une société multimédia, tout en étant freelance en tant que danseur et chorégraphe. Le travail d’Isaiah se concentre sur les aspects en constante évolution du monde naturel. Il est fasciné par l’imperfection parfaite de la nature et ce sentiment d’harmonie ainsi qu’un détachement du monde matériel qu’elle peut lui offrir. Il examine de plus près les instincts de survie, la cruauté et la complexité tout en restant fidèle à la simplicité. Isaiah recherche constamment des manières sincères de partager son monde intérieur, afin d’obtenir un sentiment de connexion universelle.


INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 03.04.2021
Horaire : 19h (ouverture des portes à 18h30)
Lieu : Banannefabrik
12, rue du Puits
L-2355 Luxembourg-Bonnevoie

Evénement Facebook ICI

Tarif :
Plein : 20€
Réduit* : 7€
1,50€ — Kulturpass

*Tarif réduit accordé aux artistes professionnels, aux demandeurs d’emploi et aux étudiants sur présentation d’un justificatif

>>>> Tickets ICI <<<<

Un projet du :  TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois
Avec le soutien financier du : Ministère de la Culture, Ville de Luxembourg

Photo © Daniel Dömölky