HORS CIRCUITS #1

Le TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois lance un nouveau programme afin de favoriser la visibilité des artistes chorégraphes nationaux et internationaux sur le territoire luxembourgeois.

La programmation HORS CIRCUITS, à travers la présentation de spectacles en milieu de mois à la Banannefabrik, vise à encourager la création et l’essor de la scène chorégraphique luxembourgeoise et à faire découvrir aux publics luxembourgeois des œuvres qui n’ont, pour la plupart, pas encore été présentées au Grand-Duché.

Nous présenterons donc en priorité des projets qui feront leurs premières au Luxembourg. La programmation HORS CIRCUITS accueillera également tous les événements hors cadre des 3 DU TROIS qui pourront continuer à remplir pleinement leurs rôles de laboratoires de recherches avec des sorties de résidence et des work in progress.  Grâce à cette nouvelle programmation, les artistes pourront toucher de nouveaux publics au Luxembourg, tout en faisant découvrir des œuvres chorégraphiques inédites. Les missions du TROIS C-L telles que le soutien de la scène chorégraphique indépendante, l’accompagnement des artistes et la sensibilisation des publics à la danse contemporaine seront pleinement remplies avec ce projet.

RÉSERVATION OBLIGATOIRE

HORS CIRCUITS – 15.05.2021

100 MÈTRES PAR SECONDE – COGNITIVE OVERLOAD

>>> Tickets ICI

☞ Première au Luxembourg

Comment rendre perceptible le processus de création d’une œuvre chorégraphique et musicale ? C’est le questionnement qui est au cœur de la performance 100 mètres par seconde. Au long de cette performance de 5h, les performeurs apprennent, composent et performent simultanément. Des systèmes mettant en jeu le hasard et différentes conceptions de l’espace et du temps sont les supports de la composition des matériaux chorégraphiques et sonores. Etape après étape, ces systèmes se révèlent, les mouvements et les sons s’accumulent et viennent interagir dans l’espace-temps de jeu. Le public est invité à aller et venir à sa guise dans l’espace, observer l’action en train de se dérouler ou consulter les différentes sources documentaires mises à sa disposition, rendant compte du processus à l’œuvre depuis le début de la performance.

Constance Diard se forme en danse contemporaine au CNSMD de Paris de 2013 à 2018. Un intérêt profond et des questionnements sur les liens entre arts et sciences la poussent à développer des projets de création. Pour son certificat d’Interprétation au CNSMDP en 2017, elle compose un solo mêlant danse et informatique. En 2018, elle collabore avec le compositeur Shihong Ren, étudiant du Cursus de l’IRCAM, pour créer Replica , pièce pour percussions, électronique et danse. En 2019, elle co-crée In softly insistent motion , une performance musicale et chorégraphique avec le musicien Samuel Toro Pérez à la ZHDK, Université des Arts de Zurich. La même année, elle fonde avec Lucas Bassereau l’association Cognitive Overload, plateforme pour la recherche chorégraphique. Constance est actuellement interprète auprès des chorégraphes Sylvie Le Quéré, Antoine Arbeit, Max Fossati et Alban Richard.

Lucas Bassereau se forme au CNSMDP puis joint de 2013 à 2015 le Training Cycle de P.A.R.T.S. (Bruxelles). Il commence à danser dans les pièces de Noé Soulier, d’abord pour une reprise de rôle dans Removing et Faits et Gestes, puis pour sa dernière création The Waves (première en Septembre 2018). Lucas prend part au tournage d’un film de danse dirigé par Noé Soulier et produit par le CNDC d’Angers pour l’automne 2021. Lucas collabore pour la création MAPS avec Liz Santoro et Pierre Godard (Cie Le Principe D’Incertitude) et prend part au projet LEARNING présenté au Centre Pompidou à Paris et à la National Gallery Of Singapore. Il rejoint en 2019 la tournée de CROWD de Gisèle Vienne. Il collabore avec Sylvain Huc pour la création de la pièce NUIT (2021). Parallèlement Lucas donne des workshops pour des danseurs en formation au Centre de Développement Chorégraphique Toulouse Occitanie, au Centre Chorégraphique National D’Orléans, et au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.

Luis Homedes Lopez (1994, Madrid) est un saxophoniste espagnol. En 2014, il intègre le Bachelor of Arts Klassik à la Hochschule für Musik in Basel, sous la direction de Marcus Weiss. En 2017, il intègre le « Master of Arts in Musical Performance ». Parallèlement, il développe un intérêt pour la musique contemporaine. En novembre 2019, il remporte le concours «Rahn Kulturfonds Stiftung». En parallèle de son cursus, il travaille avec de nombreux musiciens et compositeurs contemporains comme Pierre Stéphane Meuge, Arno Bornkamp, Lars Mlekusch, Vincent David, Pedro Pablo Cámara Toldos, Anton Kernjak, Klenyán Csaba, Vinko Globokar, Salvatore Sciarrino, Stefan Prins, Gabor Tákacs-Nagy. Il a la chance de participer à de prestigieux festivals de musique contemporaine comme « Zeiträume Basel » ou « Atacca Festival » à Bâle, « Zürich International Saxfest », « La escucha Errante » à Bilbao (Espagne), «Darmstaedter Ferienkurs» (Allemagne) et a été le premier saxophoniste à participer au « Kúrtag-Ligeti Workshop » à Budapest (Hongrie). Il collabore avec les orchestres « Sinfonieorchester Basel », « Chamber Academy » et « Juventus Musica » à Bâle (Suisse).

Conception et interprétation : Cognitive Overload | Danse : Lucas Bassereau, Constance Diard | Musique : Luis Homedes Lopez | Cognitive Overload est accompagné artistiquement et administrativement par Le Laboratoire Chorégraphique De Reims | Soutiens : Le Laboratoire Chorégraphique, Le Lieu, Centre National de Danse Contemporaine, TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique

NET OUNI MENG MASK ! MASQUE OBLIGATOIRE ! MANDATORY MASK !

>>> Dans l’objectif de garantir la sécurité de toutes et tous, nous sommes dans l’obligation de vous accueillir avec un masque que vous devrez garder pendant la totalité des représentations.

INFORMATIONS PRATIQUES


Date : 15.05.2021
Horaire : 16h – 21h
Lieu : Banannefabrik
12, rue du Puits
L-2355 Luxembourg-Bonnevoie

Tarif unique : 7€
1,50€ — Kulturpass

☞ Evénement Facebook ICI


>>>> Tickets ICI

Photo © Enzo Tonati