FR | EN

Artistes / Chorégraphes

Simone Mousset

 

3CL_141219_710Artiste luxembourgeoise, Simone Mousset a suivi une formation en danse classique et contemporaine à Londres (Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance, Royal Academy of Dance, et membre de la Compagnie EDge de la London Contemporary Dance School à The Place). Depuis 2011, elle danse pour des chorégraphes et compagnies en Angleterre, en Russie, au Liban, en Allemagne, au Luxembourg, en Italie et à Londres.

A son retour au Luxembourg, elle travaille avec le Théâtre National du Luxembourg et différents chorégraphes tels qu’Anu Sistonen (FI) et Jean-Guillaume Weis (LU). En 2014, elle se lance dans la création chorégraphique avec sa première pièce, Their Past, créée dans le cadre du programme « Les Emergences » (2015) du TROIS C-L (avec les soutiens du FOCUNA et du Ministère de la Culture). Depuis, Their Past a été présenté au Luxembourg, en Italie et en Angleterre. En 2016, elle participe au programme « Les Emergences – Vol. 3 » à l’occasion duquel elle crée, avec Elisabeth Schilling (DE), la pièce Impressing the Grand Duke.

En 2014, elle complète son MA en danse contemporaine à la London Contemporary Dance School, concentrant sa recherche sur l’enseignement du vocabulaire du ballet  classique dans un cadre contemporain. Professeur de danse qualifiée, elle a déjà reçu le Prix Philip Nind de la Royal Academy of Dance pour son excellence et innovation de son enseignement de la danse en 2011. Elle mène de nombreux cours et ateliers de danse dans des institutions nationales et internationales : Conservatoire de la Ville du Luxembourg, TROIS C-L, Novosibirsk State Choreographic College (RU), London Contemporary Dance School, Royal Academy of Dance, Copenhagen Contemporary Dance School (DK) entre autres.

En 2016 elle fait partie des six chorégraphes luxembourgeois sélectionnés pour participer à l’Internationale Tanzmesse nrw à Düsseldorf.


Plus d’informations :

Their Past (2015)
Impressing the grand duke (2016)

simonemousset.com
Page Vimeo

Photo © Bohumil Kostohryz