3 DU TROIS DÉCEMBRE | Les Nouveaux.elles Créateur.rice.s

Réservation obligatoire

Après Les Émergences, le TROIS C-L propose un nouveau programme d’accompagnement pour des artistes chorégraphes en devenir ayant déjà créé une ou deux pièces chorégraphiques.

Les Nouveaux.elles Créateur.rice.s vise à encourager la création et l’essor de la scène locale chorégraphique luxembourgeoise avec la présentation des oeuvres des chorégraphes sélectionné.e.s, Rhiannon Morgan et William Cardoso, au cours de trois soirées exclusives à la Banannefabrik. Véritable plateforme de lancement, ce nouveau programme entend propulser sur le devant de la scène des artistes aux jeunes carrières dont les propositions artistiques méritent toute l’attention des publics, comme celle des professionnel.le.s du secteur !
Grâce à ce genre d’initiative, les artistes pourront gagner en confiance, assurance et maturité, tout en proposant une œuvre chorégraphique de qualité, prête à rayonner au niveau national comme à l’international. Avec ce projet, le TROIS C-L souhaite remplir pleinement les missions qui lui sont confiées en soutenant la scène chorégraphique indépendante, accompagnant les artistes, sensibilisant les publics à la danse contemporaine et en valorisant le patrimoine national culturel.

 

CLÉMENTINE — RHIANNON MORGAN

> Première

Clémentine. Deux individus qui se cherchent, tentent de se trouver mais ne parviennent qu’à se perdre davantage. Questionnant l’évolution de notre perception des histoires romantiques et de l’influence de l’image que nous construisons dans notre vie réelle et virtuelle, Rhiannon Morgan explore ce qui demeure immuable : notre besoin de contact, de partage, d’être aimé et valorisé par l’autre. Pour y parvenir, la relation et ses débuts sont poussées à l’extrême, prenant le public à parti.

Rhiannon Morgan explore les relations humaines et des émotions indicibles grâce à la danse. La chorégraphe cherche à susciter une émotion personnelle chez le spectateur par l’absurde. La danse devient un lien qui unit malgré la différence. Rhiannon Morgan joue avec le mouvement sous toutes les formes dans l’objectif constant de valoriser la richesse des arts performatifs. Elle souhaite ainsi créer de nouvelles perspectives sur la réalité au travers d’histoires, mêlant surprise, humour et émerveillement.

Concept et chorégraphie : Rhiannon Morgan | Interprètes : Giovanni Zazzera, Rhiannon Morgan | Consultant artistique : Antoine Colla | Assistant technique : Jonathan Christoph

 

RAUM — WILLIAM CARDOSO

> Première

« Parfois j’ai envie de me jeter contre un mur pour extérioriser la douleur mentale et la transformer en douleur physique »
Raum est un endroit de rencontre avec nos démons, nos peurs et nos pardons. C’est un lieu de confrontation et une recherche d’équilibre intérieur afin d’avancer en paix. Cette performance cherche à accepter l’obscurité qui nous domine parfois, et à l’adoucir en créant un espace sans jugement et sans peur. Raum est un espace de libération et de prise de parole, c’est un cri étouffé que l’on maintient depuis trop longtemps en nous.

William Cardoso base son approche artistique sur des sujets élémentaires tels que la vie, la culture et la nuit. Influencé par les vibrations et les énergies, il cherche à comprendre comment déplacer le corps dans l’espace en changeant constamment de dynamique et de qualité, aller au-delà de ses limites physiques. Le travail du chorégraphe part toujours d’une improvisation guidée afin d’arriver à une structure bien écrite.

Chorégraphie : William Cardoso | Interprètes : Cheyenne Vallejo & William Cardoso | Création sonore : Guillaume Jullien

 

GYMNOS — SAEED HANI

> Exposition photo en collaboration avec les photographes Bert Van Pelt, Zheng Chi & Vega y Patiño

« Après 26 ans passés dans une culture où la nudité est toujours associée à la honte et au péché, j’ai ressenti pour la première fois, à mon arrivée en Europe, la liberté de me déshabiller et de déshabiller mes danseurs pour mon art»
L’exposition GYMNOS dévoile des photographies réalisées dans le cadre des travaux du chorégraphe syro-allemand Saeed Hani Moelle, parallèlement à son activité de danseur et de chorégraphe, il pose régulièrement comme modèle devant l’objectif. Il en résulte des représentations de nus qui doivent être comprises comme une déclaration claire contre un système de pudeur imposée et de chasteté visuelle. Cette libération qui est a une portée autobiographique et universelle, articulée par la collaboration avec plusieurs photographes internationaux, est un équilibre entre harmonie et sensualité qui fait appel à une approche émancipée de la corporalité et de la nudité.

Photographes : Bert Van Pelt, Zheng Chi, Vega y Patiño
En collaboration avec Disclosure Gallery.