3 DU TROIS MARS | Les imprévisibles

CET ÉVÉNEMENT AFFICHE COMPLET !


••• RÉSERVATION OBLIGATOIRE •••

NET OUNI MENG MASK ! MASQUE OBLIGATOIRE ! MANDATORY MASK !
>>> Afin de garantir votre sécurité, nous sommes dans l’obligation de vous accueillir avec un masque que vous devrez garder pendant la totalité des représentations.

Lors de votre prochain rendez-vous avec la danse :

Les relations d’interdépendance seront explorées sous le prisme de la sensation pour la chorégraphe Annick Pütz et la poète Anne Kawala ; le chorégraphe Pierre Piton, quant à lui,axera cette exploration autour de la métarmorphose.


Mercredi 3 mars 2021, 19h & 20h

DANSE
POLYSEMIS d’Annick Pütz
→ OPEN/CLOSED de Pierre Piton

INSTALLATIONS
→ Rediffusion sur grand écran d’une sélection des créations du concours DANCE FROM HOME!
→ Sortie de collection du TROIS C-L #2

Réservez vos tickets en cliquant ICI !


POLYSEMIS — Annick Pütz

☞  Sortie de résidence passée à la Kulturfabrik

Des échanges croisés entre Annick Pütz et Anne Kawala, s’esquissent un dispositif de recherches qui s’autorise à intégrer la lisière de terrains scientifiques, entre anatomie et anthropologie, au travail qu’ouvre une attention à la sensation, née du corps ou du texte dit. Ce dispositif est celui d’une collecte de questionnements qui, plutôt qu’appeler une réponse définitive, univoque et immédiate, ouvre à des temps, des explorations en mouvement, les traces qui en restent, des textes à plusieurs sens, des polarités, des résonances. Après une première rencontre autour de leurs travaux respectifs sur le cœur (Das Herzprojekt d’Annick Pütz (2018), et Au cœur du cœur de l’écrin d’Anne Kawala (2017)), le foie dans ce qu’il convoie en termes médicaux, affectifs, énergétiques, historiques et magiques est ici exploré.

La démarche artistique d’Annick Pütz consiste dans la recherche d’un langage chorégraphique qui se détache du formel, pour accéder au relationnel. Les dernières années, elle se passionne particulièrement pour la complexité, la finesse et les nuances du corps humain, ces mouvements de vie qui habitent chaque personne dans une expression à la fois universelle et unique. Elle voyage entre les pratiques corporelles et l’art, avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme, en les considérant comme les deux faces de la même – et précieuse – médaille.

Diplômée des Beaux-Arts de Lyon, le travail d’Anne Kawala interroge les rapports qu’entretiennent politiquement oralité et scripturalité, le genre des écritures et s’appuie pour cela sur des recherches anthropologiques et historiques.  Formellement, ce travail se traduit à la fois par des publications papiers et des formes performées, orales, scéniques. Publié récemment : Les aventures d’Orphée Foëne à Dos Romeiros (Série Discrète, 2020). Récemment mis en scène : Les paysages de Cristal Black (Antre-peaux, Bourges, 2019-2020)

Chorégraphie : Annick Pütz | Poète : Anne Kawala | Partenaires : Escher Kulturfabrik, TROIS C-L, Rhysom Danz Kollektiv, Ministère de la Culture

▸ Ce projet a bénéficié d’une aide à la recherche du TROIS C-L –
Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois


OPEN/CLOSED — Pierre Piton

☞  Sortie de résidence

Open/Closed propose de s’accaparer les propriétés symbiotiques des lichens. L’image d’un corps individuel s’estompe au profit de l’écosystème d’un être interconnecté. Les frontières du soi s’évanouissent pour privilégier une expérience d’un autre ordre ; celle de la métamorphose. Le corps coïncide avec celui de l’autre, et se définit dans un continuum reliant les organismes passés et futurs. Cette morphologie utopique devient un vecteur sensoriel en résonance avec l’espace, le public et toutes sortes de créatures.

Après une première formation au CNSMD de Paris, Pierre Piton intègre La Manufacture – Haute école des arts de la scène à Lausanne, sous la direction de Thomas Hauert. Suite à l’obtention de son Bachelor, il présente Capillotractée, sa première création chorégraphique, à Danse Élargie au Théâtre De la Ville de Paris ainsi qu’aux Quarts d’Heure de Sévelin à Lausanne. En 2018, il fonde la compagnie La PP, en collaboration avec Romane Peytavin, et devient Artiste Associé.e.s à l’Abri. Le duo créé alors Dédicace pour le Festival Antigel et présente Farewell Body à l’Arsenic Lausanne. Récemment, Pierre rejoint le collectif The Field basé à la Tanzhaus Zürich et travaille avec Simone Aughterlony, Monica Gillette et Isabel Lewis.


Concept, chorégraphie et interprétation : Pierre Piton | Costumes et interprétation : Marie Bajenova | Musique : Stine Janvin (tbc) | Scénographie / arts visuels : Raphaëlle Mueller | Création lumière : Gautier Teuscher | Dramaturgie et recherche corporelle : Romane Peytavin | Regard extérieur : Lucia Gugerli | Soutien de la production dramaturgique Tanzhaus Zürich : Jessica Huber | Co-producteurs : Tanzhaus Zürich, L’Arsenic, centre d’art scénique contemporain – Lausanne | Supports : Un projet accompagné par Danse & Dramaturgie (D&D CH), une initiative du Théâtre Sévelin 36 Lausanne, en partenariat avec Dampfzentrale Bern, ROXY Birsfelden, Südpol Luzern, Tanzhaus Zürich, TU-Théâtre de l’Usine Genève; financé par Pro Helvetia et la SSA Société Suisse des Auteurs | Résidences: Pôle Sud – Centre de développement chorégraphique national de Strasbourg, TROIS C-L, L’Abri – Geneva, Dampzentrale Bern, ROXY Birsfelden, TU-Théâtre de l’Usine Geneva, Tanzhaus Zürich, L’Arsenic Lausanne

▸ Artiste soutenu par le réseau Grand Luxe 2019/2020


INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 03.03.2021
Horaire : En raison des jauges limitées, nous proposerons deux sessions pour les répresentations.
Première session : 19h (ouverture des portes à 18h30)
Deuxième session : 20h (ouverture des portes à 19h30)
Lieu : Banannefabrik
12, rue du Puits
L-2355 Luxembourg-Bonnevoie

Evénement Facebook  ICI

Tarif unique : 7€
1,50€ — Kulturpass

>>>> Tickets  ICI <<<<

Un projet du :  TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois
Avec le soutien financier du : Ministère de la Culture, Ville de Luxembourg

Photo © Bohumil Kostohryz